Blog - A la une

Nous le savons, notre planète est en péril… De là mon idée de révolutionner mon mode de vie pour permettre à notre chère amie de survivre et de se régénérer.

En permaculture, on ne se concentre pas sur les problématiques… On cherche plutôt des solutions concrètes et positives. Plusieurs parlent de réduction de l’empreinte écologique… En permaculture, on vise davantage à créer une empreinte positive! Cela peut se traduire dans toutes les sphères de notre vie… Et aujourd’hui, je vous propose de commencer par 5 gestes à intégrer à votre quotidien.

1 : Respirer

Eh oui, respirer! Un besoin essentiel, même si la qualité de l’air n’est pas toujours au rendez-vous. Voici donc quelques petits trucs pour améliorer votre oxygénation :

Allez jouer dehors! Il est prouvé que la qualité de l’air est souvent meilleure à l’extérieur. À l’exception de périodes de smog pour ceux qui habitent en ville. Privilégiez les sports extérieurs; vous allez mieux vous oxygéner.

Diffusez des huiles essentielles comme le citron ou l’eucalyptus, elles purifient l’air.

Débarrassez-vous des émanations chimiques! Exit les retardateurs de flamme, les parfums d’ambiance du commerce, les produits ménagers des grandes surfaces… Si vous rénovez, assurez-vous que vos matériaux de construction ont une faible émission de COV.

Aérez votre maison au moins 10 minutes par jour; même par grand froid.

Faites tester votre maison pour la présence de radon. Le radon est un gaz naturel incolore et inodore et il s’agit de la 2e cause la plus importante pour le cancer du poumon au Canada.
Ce gaz est aussi présent dans plusieurs régions de France. Si votre maison en contient, vous devrez ajuster votre système d’aération.

2 : Boire de l’eau de qualité 

En faisant vérifier votre eau, vous pourriez être surpris de tout ce que l’on y retrouve. Que ce soit l’eau du robinet, d’un puits ou de l’eau en bouteille; elles sont généralement polluées. Polluants, médicaments, œstrogène, métaux lourds sont malheureusement présents en trop grande quantité. Pour moi, la solution la plus simple et la moins coûteuse est la distillation. Elle permet de purifier l’eau à peu de frais. Si vous êtes plutôt nomade, optez pour les bouteilles en verre Soulbottle.

 

3 : Nourriture de qualité

Personnellement, je vise à produire toute ma nourriture. Pour débuter, voici quelques gestes à la portée de tous :

— Choisir de la nourriture bio et locale.

— Choisir les petites productions qui n’épuisent pas la terre.

— Faire son jardin potager! Qu’il s’agisse de germer de la luzerne sur le bord d’une fenêtre, de faire grandir des pousses sur un plateau avec terreau ou de troquer ses plates-bandes décoratives par des plantes comestibles; tous peuvent y arriver!

— Manger vivant : pousses, germinations, aliments fermentés…

— Réduire ou supprimer les produits animaux. C’est un point très important en permaculture. Cette production entraine beaucoup de souffrance inutile et de pollution. Qui plus est, il est démontré que nous n’avons pas besoin de consommer autant de protéines.

4 : Vêtements

On y pense moins, mais nos vêtements ont un grand impact sur l’environnement. Ils engendrent l’utilisation d’une quantité massive de produits nocifs qui génèrent pollution et exploitation humaine. Garder nos vêtements le plus longtemps possible en les réparant, en les achetant de seconde main ou en privilégiant des fibres durables; voici des avenues à considérer.

5 : Soleil

On entend tellement de mises en garde sur notre cher Soleil qu’il est facile d’oublier qu’il est essentiel. S’exposer de manière modérée, progressive et sans crème solaire permet de mettre en branle une série de processus naturels et essentiels. La production de vitamine D, par exemple. Elle est vitale et c’est le meilleur moyen de s’assurer d’en synthétiser en quantité suffisante. D’octobre à mai, il faut prévoir la prise d’un supplément.

Je vous rassure, il est presque impossible de tout mettre en œuvre du jour au lendemain. Dressez une liste et débutez par ce qui vous semble plus facile (ou important) pour vous. Selon moi, toute démarche doit être agréable et passionnante. Si vous ressentez du stress, prenez un peu de recul. Une personne très chère me disait toujours : « Dans la joie et la bonne humeur »!

Bonnes découvertes!

The following two tabs change content below.

Joelle Gnarizano

Joelle est une passionnée de santé, de physiologie, d’alimentation saine et de permaculture, mais son premier rôle est d’être maman. C’est lorsqu’elle l’est devenue que ses passions se sont approfondies dans le but de donner le meilleur des mondes à sa fille. Depuis, elle est devenue Éducatrice à la santé, étudie la naturopathie et caresse le rêve d’une vie en autosuffisance. Elle souhaite pouvoir partager ses connaissances et ses découvertes sur son chemin vers l’accomplissement de son rêve.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire