Blog - A la une

_MG_8638

L’alimentation vivante nous régénère et nous aide aussi à retrouver notre poids physiologique. Pour de nombreuses personnes, cela se traduit par une perte de poids. 6 hommes et femmes nous partagent ici leur expérience.

Christina

« Le crudivorisme est simple, évident… un message qui résonne fort pour moi et ma famille ! C’est une amie qui mangeait cru depuis 25 ans qui nous a accompagnés, donné des astuces, expliqué comment faire, etc. Nous avons alors passé le premier mois à manger 100 % cru, car nous étions en déplacement. Nous avons ajouté des fruits exotiques à notre alimentation qui était alors bio vegétarienne sans lait ni gluten. L’attrait pour ces nouveaux fruits nous a complètement détournés de nos aliments “fétiches” qui nous sont alors apparus fades. Et puis, petit à petit, nous sommes passés aux aliments locaux, avec pas mal de cueillettes. Nous n’avons pas forcé les enfants, nous avons découvert et appris avec eux. Par la suite ils tombaient malades quand ils mangeaient un plat cuit : ils ont vite compris la relation de cause à effet entre l’alimentation et la santé. Maintenant ils gèrent eux-mêmes d’éventuels écarts en soupesant le plaisir de partager un plat cuisiné avec des amis et les effets secondaires qu’ils devront vivre alors ! 

Pour moi, les changements de santé furent instantanés  : j’ai perdu 37 kg, j’ai gagné en vitalité et j’ai moins besoin de sommeil et plus de clarté d’esprit. J’ai constaté la disparition de mycoses que j’avais régulièrement depuis des années. Les petites taches blanches sur mes ongles ont disparu. Mes problèmes de dents ont été résolus avec l’introduction des jus verts. Mon odorat s’est développé. » Christina

Christina

 

Thierry

« J’ai découvert l’univers du cru il y a plus d’un an. Avant cela, j’ai d’abord commencé à remettre en cause mon alimentation : j’ai progressivement enlevé de mon alimentation les produits laitiers et le gluten. J’en ai ressenti de grands bienfaits. J’ai perdu près de 10 kilos en l’espace de 2-3 mois. Puis les vidéos de Thierry Casasnovas ont été un élément déclencheur de ma transition vers le cru, et au même moment j’ai rencontré une amie qui m’a conseillé de commencer par introduire des jus. Je me suis acheté un extracteur de jus et ça a été parti ! J’ai fait une cure de jus de 6 jours. En l’espace de 3-4 mois, j’ai perdu environ 14 kilos. Donc en à peu près 10 mois, j’ai perdu 24 kilos ! Ça a alors créé chez moi une véritable prise de conscience : ces 24 kilos, c’était quoi ? Je n’en avais pas besoin ! J’ai encore perdu quelques kilos ces derniers mois. Mon sommeil s’est amélioré, ainsi que des soucis articulaires et des allergies au pollen. Je fais du sport avec plus d’aisance et c’est comme un voile était parti au niveau de ma psyché. A 33 ans, je revis ! Aujourd’hui, je suis un passionné d’alimentation vivante et j’ai créé une association pour partager cette nouvelle passion. » Thierry

Thierry

Béatrice

« À 52 ans, je ne savais plus que faire. Avec mes 106 kg, je me sentais mal dans mon corps. Faire les magasins m’était devenu insupportable et, surtout, de « petits maux » en « petits maux », je souffrais : maux de tête, migraines, tension élevée, doigts enflés, angines à répétition, subissant des crises de boulimie, droguée au café et n’étant soulagée que grâce à une grande quantité de médicaments… Je devais même dormir en position assise, soutenue par de nombreux coussins, à cause de vertiges qui me faisaient souffrir dès que je m’allongeais. J’avais l’impression que mon corps était sous pression, comme dans une cocotte-minute !

Heureusement, une amie m’a parlé d’alimentation vivante et, après en avoir entendu parler, il ne m’a pas fallu longtemps pour me lancer et réformer mon alimentation. J’ai ajouté beaucoup de fruits, des salades et j’ai supprimé la viande, les produits laitiers, le gluten… En quelques semaines, j’avais déjà commencé à perdre du poids et j’ai vu mon état de santé s’améliorer. J’ai retrouvé rapidement la vitalité et la joie de vivre auxquelles je ne rêvais même plus ! 

Neuf mois plus tard, mes repas ont changé du tout au tout : je commence ma journée par un grand smoothie de fruits de saison (par exemple kiwis, poires, pommes, kakis, bananes et concombres). En milieu de matinée, je grignote quelques fruits si j’ai faim. Puis je prends un repas de verdures et de crudités aux alentours de midi, avec souvent des betteraves cuites, auxquelles j’ajoute en hiver une soupe chauffée à 42°C. Si j’ai faim à nouveau au cours de la journée, je mange les fruits qui m’attirent, et je bois des tisanes de plantes.

Durant ce laps de temps, je suis passée de 106 à 70 kg. Je revis littéralement : plus de maux de tête, plus de vertiges, un sommeil de qualité. Les seuls médicaments que je conserve encore sont ceux pour ma tension, puisque mon médecin préfère que je les garde encore par mesure de précaution… Et puis faire les magasins est redevenu un plaisir : je suis passée de la taille 54 à un bon 42, et je peux à nouveau essayer des vêtements dans lesquels je me sens bien, dans lesquels je me sens belle…

Je me sens tellement mieux et je rends grâce pour cette alimentation qui est par ailleurs si colorée, attirante, savoureuse… Je peux maintenant déguster des fruits en abondance, sans plus jamais me priver, et en me régalant à chaque repas ! » Béatrice

_MG_8640

Alexandre

« Il y a de cela 3 ans, je pesais près de 100 kilos… De plus, des problèmes de santé commençaient à arriver (brûlures d’estomac, cholestérol, hypertension…). 

Dès la fin de mon adolescence, j’ai commencé à me poser des questions sur ce qu’il y avait dans mon assiette, j’avais quelques kilos en trop et j’avais envie de retrouver un corps plus harmonieux. Après quelques recherches, je suis tombé sur divers régimes amaigrissants et j’ai essayé, au comble de mon ignorance, le régime « hyper-protéiné » qui est bien connu du grand public ! Dans un premier temps, ce régime a particulièrement bien marché chez moi : j’avais réussi à perdre les 10 kilos que j’avais en trop.

Je n’avais absolument rien appris sur l’alimentation, mais j’étais très heureux d’avoir retrouvé la forme ! Malheureusement, comme vous vous en doutez, j’ai repris au fil des mois chaque kilo perdu et, 3 ans plus tard, sans même m’en rendre vraiment compte, je faisais 20 kilos de plus qu’à la fin de mon adolescence !

Je me suis alors dit qu’il devait y avoir une meilleure solution que de simples régimes amaigrissants.

C’est alors que j’ai découvert l’alimentation vivante, qui m’a permis de perdre plus de 25 kilos de graisse sans aucun régime restrictif, tout en continuant à me faire plaisir ! Aujourd’hui, j’aide même les gens à perdre du poids ! » Alexandre

Alexandre

Arielle

« Été 1998 : une hernie discale me cloue au lit… On me soigne alors avec des anti-inflammatoires, de plus en plus puissants, car rien n’y fait… La douleur est de plus en plus pénible. On augmente les doses, puis on passe à la cortisone… Me voilà devenue méconnaissable et souffrant toujours terriblement. 

Après trois mois à être couchée, un médecin, comprenant enfin que les anti-inflammatoires ne servaient à rien, décide de tirer progressivement sur mes jambes avec des appareils archaïques. Après plusieurs séances, mon nerf est débloqué ! Je suis soulagée et je retrouve peu à peu une vie « normale ». Enfin, c’est ce que pensais…

Car après tous ces traitements, j’ai pris du poids ! Je fais un régime classique, perds quelques kilos, mais soudain les fruits et légumes déclenchent des crises dans mon organisme. Le médecin diagnostique une sigmoïdite aiguë. Les traitements médicamenteux reprennent et, au moindre fruit ou légume absorbé, les crises recommencent de plus belle…

En 2003, le gastro-entérologue diagnostique des diverticules inflammatoires et propose de m’opérer. C’est 80 cm d’intestins qui me sont retirés. Trois mois plus tard, mes problèmes recommencent. Le médecin veut à nouveau m’opérer. Je refuse. On me rétorque qu’il me faudra vivre au régime sans résidus (sans pâtes, pommes de terre, riz, viande).

Voilà comment j’ai pris plus de 20 kilos en 12 années de galère.

Puis, en septembre dernier, une amie m’envoie le lien des vidéos de Régénère (http://wwww.regenere.org). Cela me parle énormément et je décide d’essayer les jus. Un véritable changement de vie commence à opérer ! Progressivement, j’ai pu consommer des fruits et des légumes sans aucune douleur, en quantités toujours plus importantes.

Aujourd’hui, mes prises de sang sont parfaites, j’ai perdu 10 kilos sans suivre aucun régime, je mange ce qui me fait envie et je bois des jus deux fois par jour. Je suis à l’écoute de mon corps. Je découvre à présent la crusine, les bons petits plats crus, et inutile de vous dire que c’est délicieux !

Mon mari m’a accompagné dans cette alimentation, il est lui aussi en pleine forme, et son dernier examen sanguin le confirme. » Arielle

_MG_8953

Jérôme

« Faisant beaucoup de sport et en particulier de course à pied (4 à 5 entraînements par semaine à l’époque), j’en suis arrivé à ne plus pouvoir courir du tout à cause d’un mal de dos dit “du siècle”, et d’autres petits maux qui s’accumulaient…

En 2011, à l’âge 33 ans, j’ai switché de “la matrice” par le biais de recherches personnelles quant à la compréhension du fonctionnement “réel” de notre monde.

L’alimentation ne vint qu’en dernier lieu ! (Quand on a compris le fonctionnement d’un système où le mensonge est roi, on a compris tout ce qui en découle : politique, économie, éducation, santé…).

Concernant mon alimentation, j’ai commencé par supprimer le repas du soir, et à me mettre à manger cru à 70%, par intuition, sans connaître aucun fondement de l’approche ! J’avais déjà supprimé la viande et le poisson 2 ans auparavant.

J’étais attiré à fond vers les légumes et très peu vers les fruits, tout en continuant à manger du pain au levain, du fromage et des desserts “maison”, tout cela en bio et locavore… J’ai mangé local durant toute une année, ce qui m’a permis de réapprendre à vivre avec les saisons, et qui m’a aussi enseigné la joie de la patience !

Tout cela sans extracteur que j’ai acquis bien après, tout à la fourchette et à la mastication, comme quoi ça marche aussi très bien !

En 3 à 4 mois de ces nouvelles pratiques, j’ai perdu 15kg, mon sommeil s’est réduit et ma vivacité s’est améliorée. Six mois après j’ai découvert les vidéos de Thierry, ce fut une révélation et, une semaine après, j’étais en stage avec lui. Six jours qui ont changé ma vie en me permettant de comprendre les phénomènes en jeu et grâce à la mise en pratique immédiate. J’ai encore perdu 5 à 6 kg en une semaine, ce que je mets sur le compte de la rétention d’eau. À la sortie du stage, j’ai voulu faire l’expérience de ne plus consommer tout ce qui n’était pas “physiologique”, et je suis parti sur une expérience de 9 mois de fruits. Tout cela sans heurt ni pression, car j’attendais ce message et j’y ai trouvé ma plénitude.

Depuis 4 ans maintenant, j’ai changé mon mode de vie et je rajeunis par le biais des jus, des fruits, du jeûne et de la conscience.

Je cours à nouveau avec une belle aisance et une découverte de taille durant le stage : la course pieds nus/minimaliste.

Mes parents ont aussi changé de mode de vie, ainsi que ma sœur et quelques amis qui sont eux aussi sur le chemin de la régénération. » Jérôme

Jérôme

The following two tabs change content below.

Carine Phung Van

Journaliste indépendante, Carine a découvert l’alimentation vivante il y a plusieurs années. Alors mère de son troisième enfant, elle expérimente une énergie qui la convainc d’adopter ce qui pour elle est devenu un art de vivre. Ses petits problèmes de santé s’envolent, puis finalement ses problèmes de thyroïde. Passionnée, Carine co-crée alors le magazine Le Chou Brave. Puis elle rejoint l’association La vie en Raw, pour aider à promouvoir l’alimentation vivante en région Rhône-Alpes. Elle réalise aussi des vidéos de recettes crues ou de témoignages à travers les chaînes YouTube La vie en Raw et Vital’Liens.

Derniers articles parCarine Phung Van (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire