Blog - A la une

Lorsque l’on souhaite faire un jus à l’extracteur, il arrive parfois qu’un tas de questions surgisse…

«Mais au fait comment je dois préparer mes fruits et mes légumes ? Dois-je les laver ou non ? Avec ou sans la peau ? Les feuilles ou pas ? Et les pépins ?»

Alors pour vous faciliter la vie, je vous propose de passer en revue les différents ingrédients que vous pouvez mettre dans vos jus, et les différents modes de préparation,

La préparation des fruits et légumes se fait selon deux aspects : les effets sur la santé + celle de votre extracteur. En effet, si on trouve certains principes actifs intéressants dans certaines parties de fruits ou légumes que l’on ne consomme pas habituellement, il peut être tentant de les passer à l’extracteur afin de pouvoir bénéficier de leurs bienfaits. Mais ATTENTION, cela ne s’applique pas dans tous les cas. En effet,  certaines parties sont trop dures, contiennent des fibres de cellulose trop complexe et peuvent abimer votre machine.

En ce qui concerne l’aspect santé, je dirais que tout est possible à l’extracteur,  hormis la peau des agrumes. Elle contient des huiles essentielles qui peuvent être agressives pour les muqueuses digestives et créer des brûlures et des inflammations. Donc pensez à peler vos oranges et vos pamplemousses, en laissant cependant la partie blanche qui – elle -, est extrêmement bénéfique pour la santé, en particulier pour la circulation de la lymphe.

Voici un récapitulatif des modes de préparation pour vos légumes et fruits.

Les fruits

Pomme : avec la peau et les pépins.

Concombre : avec la peau.

Raisin : uniquement les raisin incluant les grains, sa peau et ses pépins. On oublie de passer les branches à l’extracteur sous peine de dire adieu à sa machine.

Les agrumes (orange, pamplemousse) : sans la peau sauf le citron qui peut être consommé en totalité.

Ananas, melon, pastèque: sans la peau et à couper en petits morceaux.

Les légumes

Légumes racines (carottes, betteraves) : avec la peau.

Les légumes à feuilles tels que le fenouil, le céleri branche, les blettes peuvent être passés entièrement (feuilles et tiges).

Les fanes : fanes de radis, de fenouil, de betterave peuvent passer sans problème à l’extracteur et feront d’excellent jus mais on évite les fanes de carottes qui contiennent des fibres trop dures pour l’extracteur.

Le gingembre et le curcuma frais peuvent être ajoutés avec leur peau pour enrichir vos jus de leurs nombreux bienfaits.

Pour nettoyer vos légumes et fruits, vous pouvez, au choix les passer sous l’eau ou utiliser une brosse à légumes.

Et surtout on oublie pas d’ajouter un ingrédient essentiel: beaucoup d’amour !

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée en transition alimentaire, accompagnante en développement personnel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.

Derniers articles parNathalie Gaillard (voir tous)

21 réponses
  1. michel.audinel
    michel.audinel dit :

    Bonjour,
    Suis son epouse
    Je viens de recevoir mon extracteur de jus, mais heureusement que mon époux était là pour m’aider car très difficile à monter et démonter. Moi qui avait hâte, je n’ai pas la force et aussi je suis d’accord pour les filtres gros trous et petits trous et le tamis ? Pour quoi faire toutes ces choses??? Sino j’ai hâte de faire des jus et profiter des bienfaits.
    Merci

  2. profileforme
    profileforme dit :

    J’ai reçu mon extracteur et y ai découvert un kit à tofu. Enfin il a fallu que je fasse des recherches sur internet pour savoir ce que c’était car pas un traître mot ou une image de ce kit dans le manuel !! Donc maintenant que je sais ce que c’est, j’aimerais biens avoir comment m’en servir pour faire du tofu ? Idem pour les laits végétaux , aucune recette ….
    C’est vraiment dommage, sinon je suis contente de mon achat. Le seul bémol, c’est vraiment le mode d’emploi vraiment trop succinct
    Cordialement
    Pascale

  3. Mar
    Mar dit :

    Bonjour,
    J’ai eu comme cadeau fin avril un extracteur de jus Greenis F-9088 Twin Star.
    Hier j’ai voulu faire un jus avec du Rhubarbe, chou kale, mangue et gingembre.
    Même si j’ai coupe bien petit le rhubarbe et que j’allais doucement, surtout parce que je ne voyais pas sortir les fibres, j’ai du nettoyer à plusieurs reprises, il ne tournait pas bien, j’ai pris une bonne quarantaine de minutes pour un jus avec le nettoyage des fibres qui restaient coinces.
    J’au du aussi réserver le rhubarbe pour une prochaine fois.
    Ça m’inquiète, on dirait que ne moudrait pas bien et que les légumes et fruits restaient dans le panier.
    Merci

    • Annick SUARD
      Annick SUARD dit :

      Coucou !
      Le Greenis F9088 est une petite merveille ! je l’ai acheté chez Régénérescence depuis 3 ans et j’en suis enchantée.
      Il faut simplement observer ce qui ne “lui plaît pas” et adapter son comportement.
      Les trucs très fibreux comme le fenouil, le céleri, par exemple, je le coupe en très petits morceaux (genre petits cubes) et je le mets à part dans un récipient.
      En fait, pour optimiser les jus, j’ai 3 à 4 récipients différents (moi j’ai récupérés de vieux contenants de glace qui me servaient de Tupperware : eh ! recyclage). Classés comme suit :
      – trucs durs (carottes, betteraves, panais, topinambour…noix de coco, etc : ce genre-là)
      – semi-durs (pommes, poires un peu dures, pastèque avec la peau, ananas avec la peau, concombre…ce genre-là)
      – trucs mous (oranges, citron avec la peau, fruits rouges type groseille, raisin (sans la rafle), cassis, myrtille, mûre, fraise, framboise, fruits de la passion…Verdure : salade, épinards, persil, coriandre). NB. Je ne mets jamais de mangue dans l’extracteur, je trouve que c’est un sacrilège de mettre cette merveille là-dedans alors qu’il est si divin de la manger telle quelle. Tout comme le melon… Fraises et myrtilles c’est très rare, et pour la même raison !
      – et les “à-part” : fenouil, curcuma-gingembre, tout ce qui est très fibreux et qui va risquer de bloquer à l’endroit du petit trou de sortie des fibres
      Je coupe tout en morceaux de la largeur de la cheminée, mais pas trop longs (je dirais entre 5 et 7cm maxi) sinon ça fait forcer la vis sans fin inutilement (et donc le moteur, on l’entend grincer). L’exception “exceptionnellement exceptionnelle” c’est pour le fenouil et curcuma-gingembre (on peut appliquer ça aussi au céleri-branche dont les fibres sont longues et souvent dures) à cause de leurs fibres vraiment dures : ils ont tendance à coincer, et du coup ça finit par poser problème. Je les coupe donc en très petits bouts, dans tasse à part.(genre 2cm x 1cm environ : j’ai pas le compas dans l’oeil, mais grosso modo, quoi)
      ENSUITE j’aligne mes récipients devant l’extracteur et je pioche alternativement dans chacun d’eux quand je fais mes jus : dur/mou/semi-dur/fibreux/dur/mou…etc…
      Il est rare que j’utilise le poussoir pour “forcer”, car avec cette méthode, rien ne coince jamais ! je commence toujours par quelque chose de dur (genre carotte) et finis de même (ce qui permet de “nettoyer” la vis sans fin au cas où des aliments mous seraient à moitié en purée encore collés à la vis : hop hop hop, ça les entraîne en bas.
      Je passe toujours un petit bout de curcuma ou gingembre AVEC de la carotte ou betterave, et à chaque fois ça marche nickel ! même si j’ai “x” morceaux de curcuma, gingembre, ou fenouil, je ne les mets JAMAIS à la suite les uns des autres : toujours alternés avec les copains.
      Puis je remplis mes petites bouteilles de jus et hop ! au frigo. (+ faciles à emporter au boulot)
      Après ça, double rinçage (voir les vidéos de Thierry, il explique ça très bien) et je ne JETTE JAMAIS l’eau dans l’évier (sacrilège) : mes plantes vertes adorent (c’est plein de vitamines et minéraux aussi pour elles) ni les fibres (dehors au pied des arbres ou au compost).
      Ce double rinçage permet d’enlever les dernières petites fibrounettes qui pourraient rester sur le pas de vis ou à l’intérieur, et lorsqu’on démonte les pièces, il n’y a quasi rien à nettoyer.
      D’ailleurs il m’est arrivée d’être au taquet et de devoir partir de suite après avoir fait le jus, je fais les 2 rinçages, je pars en plantant tout tel quel, et je réutilise mon extracteur le soir, ça ne pose aucun problème !!!
      Essayez, vous verrez : votre extracteur vous remerciera ;)

  4. annie.balesdent
    annie.balesdent dit :

    J’ai reçu il y a 2 jours mon extracteur Greenis F9600, magnifique ! le seul problème est que je ne peux pas dévisser le capuchon il est complètement bloqué, donc je ne me sers pas de mon extracteur. J’ai contacté le service qui me dit de mettre de l’huile ou de l’eau chaude, ce que j’ai fait et rien ne s’est passé. J’ai enfin pu le débloquer à l’aide d’un ouvre bocal et là j’étais ravie, sauf qu’en le revissant avec toutes précautions du monde, rebelote, il est à nouveau coincé et là impossible à redévisser. Il faut une force colossale pour dévisser ce capuchon et je ne vais pas à chaque usage user de ce tour de force. Je ne sais plus quoi faire. J’ai envoyé un email aujourd’hui mais pas de réponse. Je ne me sers donc pas de cet extracteur. Merci de me répondre s’il vous plaît car j’ai hâte de pouvoir me faire des jus.

  5. Ozone
    Ozone dit :

    Avec la peu d’ananas on peut faire du tepache, c’est super bon, c’est fermenté, c’est plein de probiotique.
    Quand à la peau de la pastèque, je la passe aussi à l’extracteur
    Si il y a une contre indication physiologique merci de m’en donner les raisons.

    • Nathalie Gaillard
      Nathalie Gaillard dit :

      Bonjour,
      les peaux d’ananas et de pastèque contiennent de nombreux nutriments et en plus c’est délicieux vous avez raison, aucune contre-indication à les consommer :)
      Ce qui est évoqué ici est uniquement une réserve concernant leur rigidité qui, à plus ou moins long terme, peut abîmer certaines pièces de l’extracteur. Beaucoup nous reviennent HS à cause de ça ;)
      Merci!

  6. marie.renier62500
    marie.renier62500 dit :

    Bonsoir, je viens de lire la manière d’utiliser les fruits et légumes et une chose m’a interpellée concernant l’ananas comme quoi il ne faut pas mettre la peau de l’ananas !!! bizarre puisque j’ai visionné une vidéo de Thierry dans laquelle il mettait la peau de l’ananas car celle-ci est riche en bromélaïne (anti-inflammatoire) pouvez vous m’expliquer pourquoi ici on ne peut pas la mettre ? merci.

      • Nathalie Gaillard
        Nathalie Gaillard dit :

        Bonsoir Marie,
        pour profiter au maximum des jus de légumes, je vous conseille de les faire avec un extracteur de jus plutôt qu’un blender.
        L’extracteur a une vitesse de rotation très lente qui permet de conserver un maximum de nutriments et d’enzymes.
        Vous trouverez sur la boutique Regenerescence plusieurs modèles, selon votre budget, l’espace disponible dans votre cuisine, l’usage que vous souhaitez en faire etc.
        Amicalement,
        Nathalie

    • Nathalie Gaillard
      Nathalie Gaillard dit :

      Vous avez tout à fait raison Marie, la peau de l’ananas contient beaucoup de nutriments intéressants dont la bromélaïne.
      Cependant nous déconseillons de la passer à l’extracteur en raison de la robustesse de ses fibres qui pourrait à la longue endommager votre machine.
      Si vous souhaitez tout de même profiter des bienfaits de la peau d’ananas, mon conseil est de la râper ou de la mixer au blender par exemple avant de l’introduire petit à petit dans votre extracteur.
      Amicalement,
      Nathalie

    • Marie
      Marie dit :

      je vous remercie pour cette précision mais cela m’oblige d’avoir un blender en plus de l’extracteur et n’ayant pas de place , donc je me déciderai en priorité sur l’extracteur de jus que vous me conseillez.
      J’ai vu que vous aviez du choix en matière d’extracteur et à des prix différents suivant mon budget, en même temps je souhaite récompenser Thierry pour ses nombreuses vidéos et conseils.
      Amicalement
      Marie

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire