Blog - A la une

La transpiration joue un rôle majeur dans la régulation de la chaleur, mais aussi dans la dépuration de l’organisme. C’est un mécanisme naturel qui peut toutefois se révéler gênant lorsqu’il est excessif, notamment l’été. Voyons comment les plantes et une bonne hygiène de vie peuvent aider à la réguler naturellement.

La transpiration est un mécanisme nerveux naturel qui répond à des réflexes commandés par l’hypothalamus, qui fait partie de notre système nerveux central, très sensible à notre environnement.

En cas d’activité physique importante et/ou d’élévation de la température extérieure ou corporelle par exemple, l’hypothalamus, par le biais du système nerveux sympathique, enclenche le processus de transpiration à travers les 300 à 500 glandes sudoripares que nous possédons par cm² de peau. Chacune d’entre elles relâche de l’eau pour refroidir la peau, ce qui a pour but de provoquer une sensation de bien-être.

La transpiration peut être accélérée également en cas de stress ou d’émotions fortes. Ce même système nerveux sympathique libère alors des hormones du stress (adrénaline, noradrénaline) dans le sang, qui activent très rapidement les glandes sudoripares.

Mais la transpiration possède un effet que nous connaissons moins, celui d’éliminer certains déchets organiques (sels, acides lactique et urique, déchets lipidiques et protéiques) afin de soulager les reins. La peau est en effet un organe d’élimination secondaire qui vient en relai des autres émonctoires, notamment les reins, quand ceux-ci sont surchargés et/ou qu’ils ne fonctionnent pas correctement. Il est donc très important de permettre à ce processus naturel de nettoyage de l’organisme de se faire et éviter à tout prix les déodorants anti-transpirants. On peut par contre réguler cette transpiration avec des solutions naturelles comme des infusions de sauge officinale par exemple, ou tout ce qui va permettre d’apaiser le stress.

Les régions les plus denses en glandes sudoripares sont la paume des mains, la plante des pieds et les aisselles. En cas de transpiration liée au stress ou à l’anxiété, la première chose à faire est de réduire la consommation d’excitants comme le thé ou le café ou l’alcool. On peut prendre des plantes qui apaisent et régulent le fonctionnement du système nerveux tels que le mélange Nervo 2 et de l’huile de CBD.

À noter qu’en cas de transpiration excessive, la peau va éliminer également des sels minéraux. Donc pour éviter une déshydratation à terme, il est important de maintenir un bon niveau de minéraux dans l’organisme avec, par exemple, des jus de légumes frais à l’extracteur ou du Plasma de Quinton.

Enfin, il faut savoir qu’une mauvaise hygiène de vie est susceptible d’augmenter significativement l’activité des glandes sudoripares. Donc, pensez à soigner votre alimentation, dormir suffisamment, pratiquer une activité physique régulière et bien respirer.

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée en transition alimentaire, accompagnante en développement personnel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire