Blog - A la une
dossier-special-algues-pour-une-rentree-pleine-de-vitalite-regenerescence

Septembre est arrivé, et avec lui l’agitation de la rentrée et déjà les prémices de l’automne qui se font sentir.

Pour beaucoup d’entre-nous, l’été est une période propice au repos, au ralentissement de nos rythmes de vie effrénés, mais aussi à une alimentation plus saine, basée sur l’abondance de fruits juteux et colorés que la nature nous offre.

Nous allons voir comment les algues peuvent nous permettre de faire cette transition vers la saison froide en douceur et avec un maximum de vitalité.

Les algues font partie des aliments les plus nutritifs connus à ce jour.

Sachant qu’actuellement 25 à 50 % de la population est carencée en micro-nutriments, les algues, par leurs propriétés alcalinisantes, antioxydantes, détoxifiantes et de par leur richesse en vitamines, protéines, minéraux, chlorophylle et autres anti-oxydants, sont devenues aujourd’hui des aliments incontournables pour quiconque souhaite retrouver et/ou préserver sa santé simplement et naturellement.

L’avantage majeur des algues c’est qu’on peut les consommer quotidiennement et sous de nombreuses formes : dans l’alimentation quotidienne avec les macro-algues fraîches ou séchées, ou sous forme de supplémentation (micro-algues).

Parmi les algues fraîches ou séchées on peut trouver la dulce, la nori, la laitue de mer, les haricots de mer, le wakamé, le kombu qui se consomment très facilement sous forme de wraps, en salade ou en assaisonnement.

Les algues « super-aliments » que l’on appelle aussi les micro-algues sont la spiruline, la klamath, la chlorelle.

 

Les macro-algues

 

La Dulse

Ou encore appelée algue rouge, son utilisation remonte à 1400 ans. Consommée fraîche, la dulse, comme toutes les algues, concentre tous les minéraux et les oligo-éléments contenus dans l’eau de mer. Elle est particulièrement riche en iode, potassium, magnésium, calcium et fer (jusqu’à 5 fois plus que les épinards), vitamines C (deux fois plus que l’orange), A, B6, B12 et E. Elle est pour cela très appréciée des personnes suivant un régime végan.

L’algue dulse contient autant de protéines que le soja (20 à 35%).

Puissamment antioxydante, elle aiderait à prévenir le développement de certains cancers (sein, côlon, prostate) ainsi que l’apparition des maladies cardio-vasculaires.

Ses propriétés détoxifiantes, anti-virales et anti-bactériennes en font également un excellent anti-parasitaire.

La Nori

Sa teneur exceptionnelle en protéines (45%) dépasse celle du soja, de la viande et des œufs. C’est la deuxième algue la plus riche en protéines, juste après la spiruline.

Elle est très riche en vitamines A, B2, B9, B12, C et K et en acides gras essentiels (oméga 3 et 6). En cela elle est excellente pour le système immunitaire et l’équilibre nerveux. Elle est également riche en vitamine B12 (29mg pour 100g).

Sa richesse en fer, zinc, cuivre et manganèse contribue encore à l’oxygénation de l’organisme, au renforcement du système immunitaire et à la synthèse du collagène pour des tissus souples, hydratés et une peau éclatante.

La nori contient aussi de la glutamine et de la taurine, deux acides aminés essentiels qui veillent à l’intégrité de la paroi intestinale. Elle est donc très bénéfique en cas d’hyperperméabilité intestinale et dans le cas des maladies auto-immunes qui en résultent (thyroïdite d’Hashimoto, polyarthrite rhumatoïde, certaines allergies…).

La Laitue de mer

Elle contient 10 fois plus de fer que les épinards et 10 à 20 fois plus de calcium que le lait.  Une consommation de 20 grammes de laitue de mer fraîche assure l’intégralité des besoins quotidiens en magnésium. Sa forte teneur en antioxydants en fait un aliment star dans la prévention de certains cancers et des pathologies cardio-vasculaires.

Le haricot de mer

Contient deux fois plus de vitamine C que l’orange et trois fois plus de fibres que la pomme. Sans oublier sa richesse en chlorophylle, comme toutes les algues de couleur verte.

Le wakamé

Le wakamé est également une algue très riche en nutriments.

Il contient des vitamines A, B1,B3, B6, B12, B2, B5, B9 et K. Il est riche en fibres solubles ce qui en fait un aliment de choix pour les problèmes de constipation.
Pour ce qui est des minéraux, le wakamé est dix fois plus riche en calcium que le lait. C’est également une excellente source de magnésium, potassium, fer, cuivre, manganèse, phosphore, iode et zinc.
Il est riche en protéines, en oméga 3, en antioxydants et notamment le fucoxanthine, un pigment de la classe des caroténoïdes qui lui donne sa couleur brunâtre et qui est un puissant allié dans la prévention du cancer, et les phytostérols qui ont la propriété de réguler le cholestérol.

Pour bénéficier pleinement de ses effets antioxydants, il est conseillé d’en consommer 3 à 6 grammes par jour.

Le wakamé est également très efficace pour les soins de la peau. Grâce au fucoïdane, un composé anti-inflammatoire, antiviral et cicatrisant, il calme et purifie les peaux sujettes à boutons.
Sa richesse en iode fait du wakamé est une excellente ressource pour traiter les problèmes de thyroïde.
Enfin, le wakamé, comme toutes les algues, agit également au niveau de la perte de poids en entraînant rapidement une sensation de satiété.

Le kombu

L’algue kombu est considérée en orient comme l’algue médecine, alliée de santé et longévité. Elle signifie “bonheur” en japonais.

Elle contient des vitamines A, B1, B2, B6, B12, C, E, F, K, PP, 8 fois plus de calcium que le lait, 5 fois plus de fer que les épinards, et est très riche en potassium et sodium. Le kombu contient également près de 10% de protéines et 60% d’hydrates de carbone ce qui en fait un excellent fournisseur d’énergie.

Cette algue est aussi connue pour ses propriétés chélatrices des métaux lourds (attention donc à sa provenance).

 

Les micro-algues

 

La spiruline

La spiruline est en réalité un organisme microbien de la famille des cyanobactéries. Elle est apparue sur terre il y a 3,5 millions d’années.

Sans aucun doute la reine des micro-algues, la spiruline est un super-aliment qui est devenue incontournable en raison de ses propriétés nutritives et immunostimulantes. L’OMS a d’ailleurs classé la spiruline comme l’aliment le plus complet connu actuellement. Ce n’est donc pas un complément alimentaire mais bien un aliment qu’on a tout intérêt à consommer tous les jours pour préserver sa santé et sa vitalité.

Elle se distingue par sa forte teneur en minéraux et oligo-éléments (fer, zinc, sélénium) mais aussi en vitamines (A, B, D, E). Riche en fer et en vitamine B12, elle est prisée par les personnes suivant un régime végan. Elle contient 60 à 70 % d’acides aminés, soit trois fois plus que la viande. Elle regorge aussi de fer, cuivre, zinc et magnésium, qui renforcent encore l’immunité et améliorent la résistance et l’endurance de l’organisme. Elle est en cela une véritable arme anti-fatigue, idéale à consommer pour soutenir et augmenter ses capacités adaptatives, en particulier en ce moment alors que nous approchons de l’automne.

Les antioxydants qu’elle contient en grande quantité, principalement son pigment bleu, la phycocyanine, et le bêta carotène, renforcent l’hémoglobine. De nombreuses études ont prouvé que les globules blancs (lymphocytes T, macrophages, cellules B, cellules tueuses) sont ainsi décuplés par la prise de spiruline. Elle a également la capacité de réduire le taux de lipides sanguins.

La spiruline favorise également la perte de poids et aide à diminuer le taux de sucre dans le sang. C’est une aide anti-diabète non négligeable. Riche en chlorophylle, c’est également un excellent détoxifiant, hépatique notamment, qui améliore la digestion et régule le microbiote intestinal.

Sa teneur en vitamine E lui permet encore de lutter contre le stress oxydatif, avec des effets visibles sur l’éclat de la peau, ainsi que sur la repousse et la solidité des cheveux et des ongles.

La klamath

L’algue Klamath de la famille des algues bleu-vert contient 115 nutriments. Proche de la spiruline, c’est l’un des aliments les plus complets que l’on connaisse à ce jour.

L’algue Klamath contient plus de 50% de protéines, et parmi elles huit acides aminés essentiels, deux acides aminés demi-essentiels et dix acides aminés non essentiels.

On compte également plus de soixante minéraux et oligo-éléments dans la composition de cette algue, avec entre autres du calcium, du cuivre, du potassium, du zinc, du magnésium, du fer, du sélénium.

Elle contient les vitamines A, C, E, B1, B2, B3, B6, B8, B12 et K. À l’instar de la spiruline, la klamath tient sa couleur de la phycocyanine, un pigment colorant mais aussi un puissant antioxydant.

L’algue klamath est indiquée pour renforcer le système immunitaire, soutenir la régénération cellulaire, détoxifier l’organisme, le réparer en favorisant la migration de cellules souches.

Contre-indications des algues

Malgré les nombreux bienfaits que nous venons de voir, les algues ne conviennent pas à tout le monde.

Elles sont contre-indiquées en cas de prise d’anti-coagulants, de certaines maladies telles que la phénylcétonurie, l’hémochromatose et bien entendu en cas d’allergie à l’iode.

Notons enfin que les algues ont tendance à concentrer les métaux lourds, attention donc à leur provenance.

 

Source: https://www.biovie.fr/

 


Découvrez notre spiruline en poudre écologique

Spiruline en poudre écologique

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée en transition alimentaire, accompagnante en développement personnel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire