Blog - A la une

Parmi les 4 fonctions vitales de l’organisme – respiration, alimentation, repos, élimination – respirer est la première chose que nous faisons lors de notre venue au monde.

Par le simple fait d’apporter à nos cellules l’oxygène nécessaire à leur fonctionnement, la respiration permet entre autres de détoxifier l’organisme, d’assimiler les nutriments, et de participer à la circulation de l’énergie dans le corps.

Malheureusement, pour bon nombre d’entre nous cette respiration, si naturelle soit-elle, ne se fait pas correctement. Sous l’effet du stress, de l’anxiété ou d’un rythme de vie trop soutenu, nos respirations sont souvent courtes et superficielles, quand nous ne sommes pas en quasi-apnée.

Une respiration efficace et physiologique doit se faire par le nez et doit être profonde. On doit voir le ventre se gonfler à chaque inspiration et se dégonfler à chaque expiration. Une fois que l’on a pris conscience des écueils de notre manière de respirer, il s’agit de se rééduquer. Il existe de nombreuses techniques pour (ré)apprendre à bien respirer, de manière consciente. C’est le cas de la respiration que l’on apprend on pratiquant le yoga, et de la cohérence cardiaque que nous allons voir dans cet article.

 

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?

La cohérence cardiaque est un outil qui permet de contrôler sa respiration pour la caler sur le rythme du cœur.

Introduite et développée en France par le Docteur David Servan Schreiber, cette pratique s’inscrit aujourd’hui en tête des outils destinés à réduire le stress et équilibrer les fonctions principales de l’organisme, que nous allons détailler plus loin.

 

Comment ça marche ?

La cohérence cardiaque, appelée aussi résonance cardiaque, est obtenue par la règle du 365 : faire 3 fois par jour 6 respirations par minute, pendant 5 minutes.

En effet, en respirant six fois par minute, on arrive à une fréquence respiratoire de 0,1 Hertz, qui semble être la fréquence de résonance de nombreux biorythmes, dont celui des systèmes sympathique et parasympathique.

En d’autres termes, la cohérence cardiaque permet à la respiration de se synchroniser sur la fréquence du cœur, elle même en équilibre avec la fréquence du système nerveux.

En outre, grâce à ses 40 000 neurones ainsi qu’au réseau complexe et dense de neurotransmetteurs qu’il possède, le cœur communique directement avec le cerveau. Ainsi, en agissant sur notre rythme cardiaque via la respiration, nous avons la possibilité d’envoyer des messages positifs au cerveau.

 

 

Pourquoi 3 fois par jour ?

Il semblerait que les effets de 5 minutes de cohérence cardiaque durent 4h.

On commence par une séance le matin, au lever. Elle est primordiale car c’est le moment de la journée où la sécrétion de cortisol est la plus importante.

On effectue une deuxième séance quatre heures plus tard afin d’atténuer les effets du stress physiologique et nerveux de la matinée et préparer l’organisme à la digestion.

La troisième séance se pratique en milieu ou fin d’après midi. Elle est aussi importante que celle du matin car elle met le corps dans les conditions optimales pour se préparer à une bonne nuit de sommeil réparateur.

La cohérence cardiaque se pratique n’importe où, pourvu que l’on soit en position assise, le dos bien droit. Il semblerait que ce soit la posture la plus appropriée pour ressentir les nombreux effets bénéfiques de l’exercice.

Les 5 minutes peuvent être découpées en 5 phases auxquelles on peut se connecter mentalement, bien que ce ne soit pas une obligation (certains préféreront se concentrer uniquement sur leur respiration) :

Je me pose – Je ralentis – Je choisis le calme – Je suis calme – Je suis

 

Les bienfaits de la Cohérence cardiaque

Pratiquer la cohérence cardiaque présente de nombreux bienfaits, et ce à plusieurs niveaux.

A court et moyen terme (jusqu’à 4h) :

  • Sensation d’apaisement immédiat
  • Diminution de la sécrétion de cortisol
  • Augmentation des IgA salivaires qui participent à la défense immunitaire
  • Augmentation des ondes alpha qui favorisent la mémoire, l’apprentissage, la communication et la coordination
  • Action favorable sur de nombreux neurotransmetteurs dont la dopamine (plaisir), la sérotonine (prévention de la dépression et des angoisses), l’ocytocine (attachement), la DHEA (anti-vieillissement)

A long terme (une dizaine de jours) :

  • Diminution de l’hypertension artérielle et des risques cardiovasculaires
  • Régulation de la glycémie
  • Meilleure récupération
  • Action anti-inflammatoire
  • Meilleure gestion des émotions
  • Diminution significative du stress
  • Renforcement du système immunitaire

La cohérence cardiaque est un outil simple, sans contre-indication et qui peut être pratiqué à tout âge pour améliorer le bien-être émotionnel et physique.

N’hésitez pas à l’inscrire dans votre hygiène de vie globale, avec régularité !

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée en transition alimentaire, accompagnante en développement personnel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire