Blog - A la une

Les effets positifs de la musique sur la santé physique et émotionnelle ne sont plus à prouver. Depuis la nuit des temps l’homme l’utilise pour communiquer et guérir.

Ainsi, la musique, en véhiculant cette énergie puissante portée par les sons et les rythmes, nous permet :

  • De vivre dans le moment présent et se relaxer

Quand nous écoutons et jouons de la musique en conscience, le mental s’apaise et nous oublions bien souvent les tracas liés à notre attachement au passé, pouvant entraîner des dépressions et à nos inquiétudes concernant l’avenir, sources d‘anxiété.

  • De développer notre créativité

Je vous entends déjà me dire Oui, mais il faut connaître la musique !”

Eh bien non, et je dirais même, au contraire !

Les enfants, lorsqu’on leur met un instrument entre les mains, se posent rarement la question de savoir ce qu’ils doivent jouer, ou si ce qu’ils jouent est juste, en rythme etc.

Ils s’expriment librement, sont totalement détachés de leur mental, et appréhendent l’instrument avec leur coté intuitif et créatif.

  • La reconnexion avec nous-même

Nous avons tous des rythmes biologiques différents, et nous vibrons à une fréquence qui est unique.

En jouant avec les sons et les rythmes, nous nous reconnectons à cette “unicité” tellement négligée dans les sociétés occidentales dans lesquelles tout tend vers l’uniformisation.

Être à l’écoute de son corps est un des principes fondamentaux de la méditation. C’est ce que nous pouvons faire avec la musique, en observant simplement comment réagit notre corps aux sons et aux rythmes.

 

Les instruments de musique méditative possèdent deux effets différents : les effets harmoniques (les sons), et les effets rythmiques (la répétition) qui peuvent être combinés.

  • Les effets harmoniques

Le principe consiste généralement à jouer une note en continu sur laquelle on peut parfois faire des variations.

Ces sons agissent sur tous nos corps (physique, énergétique, émotionnel, et spirituel) ainsi que sur notre cerveau.

Les sons graves auront une action plutôt relaxante, alors que les sons aigus seront plutôt dynamisants.

  • Les effets rythmiques

L’effet du rythme sur l’organisme, grâce à la répétition, est de modifier la fréquence des ondes émises par notre cerveau.

Avec la même note, un rythme lent induira un état de relaxation, alors qu’un rythme rapide nous dynamisera.

 

Les scientifiques, en mesurant ces ondes, les ont classées en quatre catégories correspondants aux différents états de conscience:

  • Les ondes Beta

C’est l’état d’éveil de tous les jours. Nos cinq sens fonctionnent, ainsi que notre perception du temps en de l’espace.

  • Les ondes Alpha

C’est l’état du sommeil léger, méditatif, de l’intuition. Dans cet état nous sommes détendus, sans angoisse, et nous avons le plein accès à notre intuition, à notre créativité.

C’est vers cet état que les instruments de musique méditative nous amèneront.

  • Les ondes Thêta

C’est l’état que nous ressentons à la limite du sommeil, c’est là que commencent les rêves.

  • Les ondes Delta

Pendant le sommeil profond.

Quels sont ces instruments ?

Actuellement il en existe plusieurs, issus généralement des sociétés traditionnelles.

  • Les bols tibétains

Originaire des régions Himalayennes, le bol tibétain est également appelé “bol chantant”.

Il est originellement constitué de 7 métaux (argent, cuivre, étain, fer, mercure, or, et plomb.) qui lui confèrent une grande richesse harmonique et un son unique.

Crédit photo: Omalaya travel
  • Les bols de cristal

Version moderne des bols tibétains, les bols de cristal ont une sonorité profonde et pure. Très utilisés en musicothérapie, ils offrent un véritable “massage sonore”.

Crédit photo: Jokat Pandora
  • Les maracas et le tambour chamanique

Ils font partie de traditions ancestrales très anciennes. Utilisés sous diverses formes dans les traditions chamaniques, leur fonction est de faire générer des ondes alpha à votre cerveau.

Crédit photo: tambour-de-chamane
  • Le didgeridoo

Originaire d’Australie, le didgeridoo est à l’origine un tronc d’eucalyptus qui a été creusé par les termites, devenant ainsi un “tube” dans lequel on souffle.

D’autres matières comme le bambou, le teck, le chanvre, le PVC et même le cristal sont aujourd’hui utilisées pour fabriquer des didgeridoos, donnant des sonorités diverses et variées.

La pratique de cet instrument favorise la respiration circulaire et par conséquent un apaisement du mental et une profonde relaxation.

Crédit photo: Bernard Spragg
  • Le hang drum

D’origine Suisse, il a fait son apparition en 2000.

Inspiré de nombreux instruments traditionnels, son succès est aujourd’hui croissant grâce à sa sonorité à la fois originale et surprenante.

Il possède d’innombrables possibilités de sons envoûtants et très riches en harmoniques, qui favorisent la relaxation.

Crédit photo: positivr

Les instruments pouvant induire un état de relaxation et de bien-être sont nombreux, et la liste de ceux présentés ici n’est pas exhaustive.

La respiration étant la base de la relaxation, nous pouvons imaginer les effets que peuvent avoir les sonorités et les rythmes de ces instruments combinés à une respiration profonde et régulière.

Et si nous profitions de la rentrée pour ajouter la magie de la musique dans notre vie ?

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée en transition alimentaire, accompagnante en développement personnel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.
2 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire