Blog - A la une
Interview Alex Ferrini - VIVANTE - Sur Regenerescence
  • Bonjour, Alex, est-ce que tu peux me parler un peu de toi?

Lors de mon arrivée à Paris il y a quelques années, j’ai eu pour la première fois de ma vie le sentiment d’être complètement dépendant de l’extérieur. J’avais remis toute ma force aux institutions : la politique, les écoles, les médecins, les agriculteurs, etc. Je me suis rendu compte que toutes ces branches du système avaient pris possession de connaissances censées être vitales pour chacun de nous.

Aujourd’hui, la posture de la société est de suivre, de croire aveuglément que les autres ont des solutions à nos problèmes et qu’il ne nous reste plus qu’à les écouter et les accepter, qu’elles soient viables ou non.

À partir du moment où j’ai réalisé tout ça, j’ai tout d’abord pris le temps, pris le temps de me retrouver, me réapproprier le savoir et le transformer en connaissance par l’expérimentation. Mes films sont le constat d’un chemin de vie personnel et viennent d’un désir de se questionner à nouveau sur tous les sujets vitaux de l’humain : l’éducation, le mode de vie, l’agriculture, le vivre ensemble et la construction qui sont, selon moi, les 5 piliers permettant la liberté.

  • Tu as déjà réalisé plusieurs documentaires en rapport avec la recherche du bien-être tel que «notre révolution intérieure», «Régénération» et «En liberté». Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire ce film/quel a été le point de départ de ce documentaire?

La crise à laquelle on fait face aujourd’hui est l’exemple typique de notre manière de réagir face à une crise sanitaire. On pointe du doigt l’extérieur en espérant trouver des solutions à notre problème, alors qu’il nous suffirait de nous recentrer sur l’intérieur, comprendre comment fonctionne notre corps dans sa forme la plus holistique — j’entends par là les émotions, le mental, le conditionnement physique, etc. — afin d’avoir une réponse durable.

En ayant une action différente sur notre environnement, nous avons beaucoup plus de chance de le contrôler. Je prends souvent l’image d’un SDF qui est assis sur un trésor et qui tend la main pour chercher à l’extérieur de l’aide alors qu’il lui suffit de regarder sur quoi il repose pour comprendre tout ce qu’il possède.

La loi de l’hormèse agit comme principe de régénération, si l’on explore le vivant sur une base d’observation telle qu’elle est étudiée en biologie on se rend vite compte du trésor magnifique que nous offre le corps. Ce principe repose sur la capacité d’adaptation d’un organisme vivant qui, en vivant un stress, choisit, court et intense suivi d’un temps de repos sera capable de renouveler.

En comprenant ce fondement, on ne fait plus de séparation entre un arbre, une plante, la forêt, des bactéries ou un virus, celles-ci sont régies par la même loi et en décidant de construire notre vie autour de ça nous avons plus de responsabilités, mais aussi plus de liberté.

  • De quoi parle Vivante?

C’est l’histoire d’Elfi, une jeune femme ayant une pathologie dite incurable et dégénérative par la médecine traditionnelle. Celle-ci part à la rencontre des hygiénistes, des médecins modernes, des naturopathes et d’autres spécialistes tels que Joël de Rosnay en épigénétique ou Pascal Poot en permaculture afin de trouver des réponses à ses questions.

À travers ce voyage, elle se rend vite compte que le principe du vivant s’incarne dans tout et que si l’on comprend comment des arbres, un jardin, un écosystème naturel ou des légumes se renfoncent alors elle sera capable d’appliquer les mêmes lois à son niveau.

Nous avons aussi interviewé des témoins qui par leur expérience ont un message tout aussi pertinent que les experts, à travers eux on essaie de découvrir les grands principes qui leur ont permis d’aller mieux. C’était très important pour moi de les valoriser, car l’humain moderne va souvent avoir une posture dominante face à eux, dévaloriser leurs découvertes sans prendre le temps de mener une enquête sur le pourquoi du comment ça a fonctionné.

Au final, ce documentaire est une grande salade entre la science la naturopathie, on n’invente rien, on ne tire rien du chapeau, on remet tout simplement à jour une façon de voir la vie, et que ce n’est pas parce que les symptômes sont différents que la manière d’y répondre va être différa aussi. L’idée c’est de comprendre qu’en guérissant la terre et le tronc, forcément la branche et les feuilles iront mieux aussi.

  • Pourquoi avoir voulu traiter de ce sujet au Cinéma?

Le premier sujet de ce film est de mieux comprendre le mystère du vivant qui nous incarne. C’est un gros billet dans cette société, car au lieu d’essayer de comprendre ce mystère on crée une multitude de stratagèmes qui nous mènent à notre propre perte.

Le paradigme moderne nous invite en ce moment à rabaisser la nature à la faiblesse de l’humain en portant des masques, en coupant avec les contacts sociaux et en créant le maximum de frontière entre le moi au contact de l’extérieur. L’idée du film c’est presque tout l’inverse, rehausser le niveau corps à la richesse de l’environnement, embrasser le monde et ne faire qu’un avec celui-ci.

On a commencé à tourner le film il y a 1 an et demi et pourtant il n’a jamais été autant d’actualité, c’est dingue de projeter ce documentaire pendant cette période de crise, c’est à la fois déprimant parce qu’on diffuse ce message dans des salles ou tout le monde porte le masque, mais ça donne aussi plus de force au film qui propose un autre chemin de vie.

C’est un parcours qui demande plus de travail, de lâcher-prise et de confiance en soi, mais c’est peut-être aussi le bon moment pour qu’on prenne connaissance un peu plus de la vie qui est en nous.

  • Où peut-on trouver le documentaire?

La tournée s’est interrompue en fin octobre avec le deuxième confinement cependant, on peut retrouver le film en prévente en DVD ou en streaming.

Des dates de projection virtuelles sont également à venir avec une discussion à la fin du film.

Voir le film : https://vimeo.com/ondemand/vivante

Acheter ou offrir le DVD : https://onpassealacte.fr/boutique.vivante.102575114624.html

Site du film : http://www.vivante-lefilm.com/

The following two tabs change content below.

Joannie

Joannie carbure au kombucha, au yoga et… aux câlins de ses chats! Curieuse de nature, elle tend vers un art de vivre plus éthique et sain. Amoureuse du vivant et militante en faveur du bien-être animal, elle a adopté un mode de vie végane il y a quelque temps. Rédactrice et stratège Web, elle a l’œil pour dénicher les plus récentes tendances et vous les présenter.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire