Blog - A la une

_MG_3240

Nous vivons dans l’ère du prêt-à-manger avec des repas trop riches en aliments et des apports caloriques souvent injustifiés : burger au pain blanc, hot-dogs, pizzas surgelés sans saveur, casse-croûte sur le vif…

Changer de mode de vie c’est aussi changer son alimentation de manière plus stratégique. Les jus verts sont un véritable concentré de vitamines, minéraux, et encore tout un trésor de nutriments pour le corps. Vivants, ils véhiculent l’énergie des fruits et légumes crus et contribuent à nous rendre plus vivants.

Mais en quoi sont-ils plus intéressants qu’un smoothie, par exemple ? Est- il réellement bon de retirer les fibres ? Et que faire avec les fibres restantes ?

Sans les fibres…

Il convient de distinguer les jus des smoothies. Ces derniers sont des fruits et légumes frais mixés, broyés, donc contenant encore les fibres insolubles des aliments. L’extracteur de jus va séparer la pulpe (la fibre insoluble) du jus et de
laisser que la fibre soluble des fruits et légumes. De plus, ils peuvent ensuite être passés au travers d’un filtre supplémentaire désormais généralement vendu avec les extracteurs (ou au chinois, au sac à lait végétal, etc.) pour enlever les fibres alimentaires restantes…

Tout l’intérêt de boire un jus est justement de consommer les aliments sans leurs fibres insolubles et mettre ainsi le tube digestif au repos. Pour quelles raisons ?

L’intérêt de retirer les fibres

  • Parce que l’organisme est mis au repos. Il n’a plus les fibres et l’aspect solide des aliments à digérer et peut donc se consacrer pleinement à d’autres tâches, comme l’élimination des toxines.
  • Pour consommer davantage de végétaux, dont les légumes verts, et donc apporter à notre corps plus de bons nutriments, de minéraux et d’énergie.
  • Parce que les jus pénètrent très rapidement dans le flux sanguin, ce qui permet donc aux cellules d’être nourries en profondeur et régénérées.
  • Parce que les fibres solubles peuvent contribuer à abaisser le cholestérol sanguin (intéressant pour les maladies cardiovasculaires), ralentir l’absorption des glucides et donc contrôler le taux de sucre (idéal pour les personnes personnes atteintes de diabète de type 1 et 2).

Jus de légumes : bon ou mauvais?

En fait, la véritable question serait : jus frais versus jus en bouteille, quelle différence? Le guide alimentaire stipule que les jus de fruits embouteillés ainsi que les boissons gazeuses sont riches en sucre ajouté. Une surconsommation quotidienne peut effectivement présenter un facteur de risque pour la santé, dont la prise de poids.

Mieux vaut opter pour un jus frais maison à l’extracteur de jus parce que nous en contrôlons les ingrédients. Les fruits et légumes contiennent de nombreuses vitamines et minéraux essentiels à notre organisme. Leur haute teneur en fibres nourrit en profondeur nos cellules tout en mettant au repos notre système digestif. Les professionnels de la santé indiquent que la dose quotidienne recommandée en fibres devrait être de 25g pour un adulte.

« Aujourd’hui de nombreuses personnes apprécient les bénéfices d’une consommation régulière de jus crus. Ces puissants élixirs ont la propriété de renforcer et de soigner les cellules affaiblies, d’augmenter les taux d’oxygène et l’activité des électrons au travers de leurs enzymes et, le plus important, ils saturent votre corps des nutriments nécessaires. Lorsque les gens sont malades, ils ont souvent de la difficulté à digérer leur nourriture. Le jus est une nourriture que tout le monde peut digérer quel que soit l’affaiblissement du corps. La consommation de jus crus ne soigne pas seulement les maladies. Beaucoup d’athlètes utilisent ces liquides puissants pour prévenir les dommages des radicaux libres grâce au large spectre d’antioxydants qu’ils fournissent. » (Extrait article de l’Institut Hippocrate)

 

_MG_3253

Que faire de la pulpe ?

Avant tout, il convient de préciser que tous les nutriments sont dans le jus, donc les fibres sont dépourvues d’intérêt nutritionnel. Les fibres ne sont juste que de la matière qui n’est de toute manière pas assimilée.
Certes, les fibres peuvent apporter un sentiment de satiété et permettre une action de balai intestinal (si les intestins ne sont pas trop irrités, auquel cas il conviendra d’éviter de consommer trop de fibres).
Ceci dit, si l’on désire réutiliser la pulpe, on pourra notamment utiliser facilement les fibres de carottes ou de betteraves : pour en faire des crackers, des wraps, boulettes, dans des soupes crues, cheesecakes, etc.

On peut également en faire de la poudre que l’on déshydratera : cela permettra de saupoudrer une ou plusieurs touches de couleurs à vos sauces, salades, etc.
Les fibres peuvent également être mises au compost pour nourrir la terre et ainsi participer au cycle du vivant…

The following two tabs change content below.

Carine Phung Van

Journaliste indépendante, Carine a découvert l’alimentation vivante il y a plusieurs années. Alors mère de son troisième enfant, elle expérimente une énergie qui la convainc d’adopter ce qui pour elle est devenu un art de vivre. Ses petits problèmes de santé s’envolent, puis finalement ses problèmes de thyroïde. Passionnée, Carine co-crée alors le magazine Le Chou Brave. Puis elle rejoint l’association La vie en Raw, pour aider à promouvoir l’alimentation vivante en région Rhône-Alpes. Elle réalise aussi des vidéos de recettes crues ou de témoignages à travers les chaînes YouTube La vie en Raw et Vital’Liens.

Derniers articles parCarine Phung Van (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité