Blog - A la une

Lisa Salis est diplômée en nutrition et naturopathie. Installée en Suisse depuis 2016, Lisa est passionnée (et convaincue) que la nutrition amène à une évolution de notre être autant physique que spirituel, puisque chaque aliment vibre à une certaine énergie et influence nos fonctions. Cette année, elle lance son podcast « Au mieux de ta forme », qui enregistre déjà plus de 30 000 téléchargements, avec pour cheval de bataille la démocratisation de la nutrition.

 

Christine : Peux-tu me parler un peu de ton parcours et de comment tu en ais venue à t’intéresser à la nutrition?

Lisa : Je pense que je suis tombée dans la marmite toute petite. J’avais ce lien à la cuisine : « Qu’est-ce ça sent? Qu’est-ce que c’est ça? » etc. Au lycée, on m’appelait Lisa Green, car j’avais cet intérêt pour les médecines douces, les plantes, les jus, etc. Avec mon premier salaire, je me suis achetée un blender pour faire des smoothies. J’ai toujours eu cet attrait sans vraiment prendre conscience que je pouvais en faire mon métier.

Quand j’étais au collège, j’avais des troubles ORL récurrents et en grandissant, vers l’âge de 17-18 ans, j’ai eu des analyses de sang problématiques et certains symptômes alarmants comme des fourmis dans le bras, une vision floue, des pertes de mémoire immédiate, etc. Je me suis retrouvée face à des médecins qui ne savaient pas ce que j’avais et c’est moi qui, en faisant mes recherches toute seule, ai réalisé que tous ces symptômes étaient en lien avec de la déshydratation, parce qu’à cause de mon rythme de vie de l’époque j’allais « taper » dans mes réserves minérales. Aucun médecin ne m’a demandait « qu’est-ce que tu manges, est-ce que tu bois suffisamment ou encore fais-tu du sport? »

Il y a eu un vrai déclic à ce moment-là. J’ai beaucoup lu sur l’alimentation, la psychoénergétique, etc. Jusqu’au jour où j’ai tellement appris que je me suis dit comment en faire mon métier?

En 2015, je me suis d’abord formée en Ayurvéda au Sri Lanka, car pour moi il était essentiel de travailler sur le corps des patients et de ne pas juste les recevoir avec un stylo et une feuille à la main. Puis en 2016-2017, je suis arrivée en Suisse, car j’avais la sensation que les formations y étaient plus poussées : la nutrition est en 2 ans, la naturopathie en 5 ans.

 

Christine : Tu as donc commencé à consulter en 2017?

Lisa : J’ai été deux ans en cabinet à Genève et Lausanne, j’ai travaillé en pharmacie, puis comme consultante pour des entreprises en Suisse et j’ai aussi animé des ateliers.

Aujourd’hui, j’ai vraiment décidé de démocratiser cet accès à la santé et à la nutrition. Car je me suis retrouvée très frustrée face à des personnes qui venaient me consulter parfois pour des pathologies assez lourdes et toutes n’avaient aucune base de nutrition santé. C’est pour cela que j’ai créé mon podcast « Au mieux de ta forme » afin de donner des informations « basiques », mais aussi d’expliquer le fonctionnement du corps.

Aujourd’hui je fais aussi mes consultations exclusivement en ligne – ce qui me permet d’avoir un tarif horaire un peu moins cher et d’offrir beaucoup de contenus gratuits.

 

Christine : Pourquoi avoir choisi le format podcast et qu’as-tu envie de transmettre à travers lui?

Lisa : La genèse du projet est de démocratiser l’accès à la santé et à l’alimentation. Pour moi, bien manger et prendre soin de soi devrait être enseigné à la maternelle alors qu’aujourd’hui il y a de nombreuses personnes qui me payent pour apprendre les bases. Le format podcast était pour moi ce qu’il y avait de mieux, car j’avais cette soif de parler de la nutrition et de ses effets sur le corps et c’est beaucoup plus simple à enregistrer et à monter. Ce format permet aussi de faire plus facilement une interview ou encore un contenu plus long. On s’adresse aussi à un public plus avisé et moins large que sur YouTube par exemple.

 

Christine : Quelles thématiques abordes-tu?

Lisa : Je l’ai appelé « Au mieux de ta forme », car il est très accès nutrition et remèdes naturels, mais j’ai très envie de parler aussi de comment prendre soin soi de manière holistique et naturelle. J’ai donc des thématiques en lien avec la beauté ou encore l’écologie. J’aimerais faire des podcasts sur l’eau, la vaccination, etc.

 

Christine : Si tu avais trois habitudes de vie à prendre immédiatement dans notre alimentation, lesquelles seraient-elles?

Lisa : C’est amusant, car j’ai lancé un premier ebook qui parle de mes 4 règles. Mais je dirais que mon premier conseil est : plus c’est naturel, mieux c’est. Il faut que vos aliments soient le moins transformés possible.

Le second conseil serait de respecter la règle des 80/20. Je parle de 80 % de produits naturels contre 20 % de produits transformés, 80 % d’aliments végétaux contre 20 % de viande, et enfin 80 % de satiété.

Le troisième conseil rejoint l’importance de se connaître en faisant un travail d’introspection. J’aime bien recommander à mes patients de tenir un journal afin d’y noter tout ce qui se passe en eux.

 

Christine : Maintenant, parlons d’avenir… Quels sont tes projets pour la prochaine année?

Lisa : Je souhaite continuer le podcast, c’est certain. Aujourd’hui, j’ai une volonté d’être beaucoup plus nomade et donc d’avoir des projets qui me permettent ce mode de vie. J’aimerais donc, entre autres, offrir des formations en ligne, car pour moi elles sont un super levier pour continuer de démocratiser tout ça. Et j’aimerais aussi développer un livre de recettes.

 

Voici les liens pour son podcast:

Son site Web : 

The following two tabs change content below.

Christine Lacaze

Naturopathe, rédactrice web, méditante, maman écolo... Christine est de nature curieuse et enthousiaste. Elle aime partager ses expériences sur le chemin du bien-être et de la santé. Une vie plus saine et plus heureuse, voilà ce qu’elle vous propose d’expérimenter.

Derniers articles parChristine Lacaze (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire