Blog - A la une

Le polypore oblique, Inonotus obliquus, plus communément appelé Chaga est un champignon parasite du bouleau qui se développe dans l’hémisphère nord et en particulier en Russie, en Corée, dans l’est de l’Europe du Nord, au nord des États-Unis et au Canada.

Depuis quelques années, le Chaga a le vent en poupe, car c’est l’aliment naturel le plus riche en antioxydants connu à ce jour.

Il peut en contenir jusqu’à 25 %, dont la super-enzyme dismutase qui combat les effets du vieillissement.

Il est d’autre part très riche en vitamines du groupe B, en flavonoïdes, en phénols, en minéraux et oligo-éléments (cuivre, calcium, potassium, manganèse, zinc, fer). Son apparence peu attirante de charbon de bois est due à une forte concentration en mélanine.

Il est également riche en acide pantothénique, une vitamine indispensable au bon fonctionnement des glandes surrénales.

Tout ceci lui vaut l’appellation de « super-aliment ». Il est d’ailleurs considéré comme un aliment aux vertus miraculeuses dans de nombreuses cultures traditionnelles, notamment au Japon où il est appelé « le diamant de la forêt ».

Dans quel cas est-il utilisé ?

Le Chaga est aujourd’hui utilisé en tant que complément alimentaire adaptogène et antioxydant puissant.

C’est un super-aliment de choix dans la prévention et le traitement du cancer. Il possède des effets remarquables dans le traitement des problèmes de peau, en particulier du psoriasis, et de l’arthrite car il possède un fort pouvoir détoxifiant du foie et des reins.

Il soulage la constipation, apaise le système nerveux, renforce le système immunitaire et diminue le taux de sucre dans le sang et contribue à prévenir ainsi le développement du diabète.

Il est également très efficace dans les cas de fatigue chronique ou d’épuisement surrénalien.

Comment le consommer ?

En plus de ses nombreuses vertus médicinales, il possède l’immense avantage de se marier parfaitement avec de nombreuses saveurs, ce qui le rend facile et agréable à consommer.

La méthode traditionnelle consiste à faire une décoction de Chaga frais pendant 15 minutes minimum, à raison d’une cuillère à soupe par litre d’eau que l’on amène en ébullition avant de baisser la température en laissant frémir.

On le trouve également en poudre, idéal pour l’ajouter dans un smoothie, une méthode qui préserve les enzymes et les vitamines sensibles à la chaleur et sous forme d’élixir comme ici.

Un seul risque à y goûter : ne plus pouvoir s’en passer !

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée en transition alimentaire, accompagnante en développement personnel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

      Necessary

      Advertising

      Analytics

      Other