Blog - A la une

Pour ce premier billet, j’avais à cœur de vous partager une approche de la santé holistique, à travers le lien que l’on peut faire entre l’hygiénisme et la notion d’énergie. Plus précisément, je vous parlerai du Reiki, que je pratique quotidiennement depuis plusieurs mois.

Peut-on parler de santé sans aborder la notion d’énergie ?

Dans la tradition hygiéniste il est admis qu’une alimentation respectueuse de nos besoins physiologiques, donc essentiellement basée sur les fruits et légumes crus, est source de santé et de vitalité. Mais est-ce pour autant suffisant pour nous « nourrir » ?

Quel lien entre la santé et la notion d’énergie ?

Nous sommes en vie parce que la force vitale (appelée aussi énergie vitale) circule en nous. Cette énergie réagit à la façon dont nous nous nourrissons bien évidemment, mais également à nos pensées et sentiments.

Celle-ci est perturbée dès lors que l’on accepte et que l’on nourrit, consciemment ou non, des pensées ou sentiments négatifs.

Manger des aliments crus et vivants c’est intégrer dans son corps les photons lumineux d’une nourriture de haut niveau vibratoire. Mais parfois, la circulation de cette énergie peut se retrouver ralentie ou entravée par des blocages liés aux émotions et aux pensées.

L’approche holistique de la santé

La santé est un état de bien-être global qui passe par une connaissance de soi et de ses besoins à tous les niveaux de l’Être : physique, émotionnel, mental et spirituel. C’est en cela que le Reiki est un formidable outil d’harmonisation et de régénération.

Qu’est-ce que le Reiki ?

Le Reiki – étymologiquement « énergie universelle de vie guidée spirituellement »- est une méthode de guérison de tradition japonaise basée sur la transmission de l’énergie vitale par imposition des mains.

En agissant sur le système endocrinien – et, par extension, sur les émotions et les pensées – et en libérant les énergies bloquées, le Reiki permet d’augmenter les capacités naturelles d’autoguérison du corps. Il est en cela un précieux soutien au processus de régénération.

Loin des considérations dogmatiques, que ce soit en matière de santé hygiéniste ou d’énergétique, il est important d’apporter nuances et subtilités à toute approche. Ainsi, il serait illusoire de penser que la seule pratique du Reiki, même régulière, suffit à combler nos besoins en énergie si l’on conserve une alimentation et un mode de vie inadaptés. De même, notre Être ne pourra pas vibrer de sa plus belle lumière si l’accent est seulement mis sur le soin du corps physique.

Dans les prochains billets, je vous proposerai de découvrir le Reiki à travers les cinq idéaux qui composent sa philosophie, pour un formidable voyage à l’intérieur de soi et vers la pleine santé…

 

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée en transition alimentaire, accompagnante en développement personnel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire