Blog - A la une

Persil, ciboulette, menthe, cerfeuil ou coriandre : toutes font parties de la catégorie des herbes aromatiques, qui font à la fois plaisir à nos papilles en donnant de douces saveurs à nos plats, et procurent de nombreux bienfaits pour l’organisme. Tout d’abord ces herbes aromatiques apportent de la chlorophylle, un pigment végétal vert présent dans les plantes et responsable de la photosynthèse. Il est, entre autres, alcalinisant et régénérant pour le sang, antiseptique, assainissant pour le tractus digestif (en neutralisant les toxines bactériennes), booster du système immunitaire et de la fonction hépatique. Les herbes aromatiques apportent des fibres stimulants le transit, accompagnées de nombreux autres composés spécifiques à chaque herbe. Prenons le temps de zoomer sur cinq herbes aromatiques :

1/ Menthe

Il existe de nombreuses menthes différentes : menthe poivrée, menthe marocaine, menthe douce, menthe sauvage, menthe chocolat, menthe fraise, menthe ananas, menthe bergamote, etc. Toutes sont d’excellents remèdes pour stimuler la digestion. En effet, la menthe est reconnue pour ses vertus antalgique, antispasmodique, anti-nauséeuse, stimulante digestive et protectrice hépatique. La menthe a un effet rafraîchissant grâce au menthol qu’elle contient. Celui-ci va se lier aux récepteurs de la bouche qui détectent le froid, et indique aux cellules nerveuses que la bouche est plus fraîche (qu’elle ne l’est en réalité), et les cellules nerveuses transmettent cette information au cerveau.

2/ Coriandre

La coriandre fraîche est bactéricide et diurétique, source de vitamine K (nécessaire notamment à la coagulation du sang et à la formation des os. Attention à ne pas trop en consommer si vous êtes sous traitement anticoagulant) et possède des propriétés antioxydantes grâce à plusieurs composés, principalement présents sous forme d’acides phénoliques, mais aussi des flavonoïdes, de coumarines et de terpénoïdes. Ces deux derniers, en plus d’être antioxydants ont une action digestive contre les ballonnements, l’aérophagie et les lenteurs digestives. Sa saveur est particulière : soit on aime, soit on déteste ! Elle fait partie intégrante de la cuisine asiatique, et on l’appelle d’ailleurs « persil chinois ».

3/ Persil

Le persil, plat ou frisé, est un aliment tonifiant inattendu : pour pallier aux baisses de forme, à la fatigue, rien ne vaut le persil, plante aromatique riche en fer, en bêta-carotène, un antioxydant protecteur de cellules et en vitamine C, la vitamine tonus. Le persil est également diurétique, et aide à réguler les menstruations. Un pur jus de persil à l’extracteur contribuerait à lutter contre les calculs rénaux.

4/ Basilic

Il en existe de nombreuses variétés : basilic thaï, basilic grand vert, basilic pourpre, basilic citron, basilic cannelle, etc. C’est l’herbe aromatique de l’été par excellence et l’une des plus sensibles à l’oxydation une fois coupée. Le basilic a des vertus carminatives (qui favorise l’expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production, idéal donc pour les personnes sujettes aux ballonnements) et diurétiques. Il soigne les spasmes digestifs et améliore la circulation sanguine, tout en étant anti-inflammatoire. Le basilic est une des plantes aromatiques les plus riches en magnésium, ce qui contribue à apaiser le système nerveux. A utiliser frais plutôt que séché.

Astuce : basilic, coriandre, menthe et persil sont d’excellentes herbes à ajouter à vos salades de fruits !

5/ Romarin

Son parfum nous projette instantanément sur le pourtour méditerranéen, avec les collines arides, la mer bleue, les calanques et les douces soirées d’été. Le romarin est la plante aromatique du foie par excellence, en stimulant la sécrétion de bile et faciliter les digestions difficiles. Il est également antiseptique, excellent pour dégager les voies respiratoires. On l’utilise dans de nombreuses cures naturopathiques pour le foie.

N’hésitez plus à ajouter à volonté des herbes aromatiques dans vos plats !

The following two tabs change content below.

Sarah Juhasz

Ingénieur en génie biologique de formation, Sarah se passionne pour le sport avec notamment la course à pied. Suite à une blessure sportive, elle intègre la philosophie naturopathique, la méditation et le yoga dans son quotidien tout en transitionnant vers une alimentation végétale à forte tendance crue. Au fil des réflexions, des voyages, des rencontres, et de son cheminement intérieur, elle ne trouve plus de sens à son emploi pour une grande entreprise américaine. Elle se forme alors en cuisine végétale au sein d'une école américaine et entreprend des études de naturopathie au sein de l'Institut Supérieur de Naturopathie créé par Alain Rousseaux en étroite collaboration avec Pierre Valentin Marchesseau. Passionnée par l'humain, elle souhaite rendre la santé naturelle accessible à tous, éduquer et accompagner simplement et efficacement toute personne désireuse de retrouver son autonomie dans la gestion de sa santé. Elle est aujourd’hui auteure du livre « Ma bible de la naturopathie spéciale alimentation végétale crue » aux éditions Leducs, et sophrologue-relaxologue.

Derniers articles parSarah Juhasz (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire