Blog - A la une

Le printemps est de retour et avec lui les pollens! Chaque année, c’est un quart de nos compatriotes qui souffrent de rhinite allergique; et les chiffres ne cessent d’augmenter! Voici quelques trucs pour limiter les yeux rouges, le nez qui coule et la gorge qui pique!

Les signes de l’allergie

Les allergies sont nombreuses et peuvent se manifester à différents endroits de notre organisme. Par exemple, elles peuvent affecter le nez, les yeux, la gorge, les poumons, l’estomac, l’épiderme ou même le système nerveux.

Dans le cas des allergies saisonnières liées aux pollens, elles commencent généralement par une conjonctivite allergique avec larmoiements et picotements au niveau des yeux. Elles peuvent évoluer vers des démangeaisons, éternuements, provoquer une respiration sifflante, des maux de tête, des maux au ventre et même être une cause d’épuisement et de dépression.

Selon chaque personne, le seuil de tolérance est différent, mais chez une personne allergique le système immunitaire peut réagir à peu près à n’importe quelle substance de l’environnement: de la pollution atmosphérique jusqu’au choix des aliments.

 

Pourquoi sommes-nous allergiques?

Il s’agit d’un mécanisme de défenses naturelles de l’organisme qui essaie de bloquer les allergènes, perçus alors comme des agresseurs, dès leur premier contact avec les muqueuses et avant même leur entrée dans les voies respiratoires.

Les allergies sont liées à l’immunité. Les signes d’allergies sont en fait une réponse immunitaire du corps, souvent disproportionnée, à un corps étranger.

Les réactions allergiques provoquent aussi la formation de radicaux libres nuisibles à notre système immunitaire. Pour donner un petit coup de pouce à notre corps, rien de mieux que d’offrir à nos organes la chance de se libérer des résidus accumulés. Voici le moment idéal pour se lancer dans une cure de printemps.

 

La cure du printemps

En offrant notamment une désintoxication des intestins et du foie, on augmente le taux d’oxygène, d’enzymes et de vitalité de nos cellules nécessaires à la libération des résidus qui affaiblissent notre système de défense et nous rend de plus en plus vulnérables.

Une cure à base de plantes curative, selon les besoins et la capacité de chaque personne, permettra une diminution de plusieurs symptômes.

 

Une alimentation saine diminue les crises

L’alimentation saine signifie qu’il faut renoncer aux aliments industriels qui sont sans valeur nutritive. Mangez de plus grandes quantités de fruits et de légumes frais, de légumineuses et de céréales complètes. Ces aliments contiennent des antioxydants tels que les vitamines A, C et E et des minéraux : calcium, magnésium, sélénium et zinc. Ils permettent de nous protéger contre les radicaux libres et assure un organisme de plus en plus en santé.

Pendant les crises il est également conseillé de supprimer les aliments riches en histamine puisque qu’elle est la molécule active dans l’allergie. Ces aliments sont les charcuteries, les fromages, le yaourt, la choucroute, les œufs de poisson, les poissons en boites, le vin et la bière.

Heureux printemps à tous!

  • mélange de plante adips perte de poids minceu
The following two tabs change content below.

Christine Lacaze

Naturopathe, rédactrice web, méditante, maman écolo... Christine est de nature curieuse et enthousiaste. Elle aime partager ses expériences sur le chemin du bien-être et de la santé. Une vie plus saine et plus heureuse, voilà ce qu’elle vous propose d’expérimenter.

Derniers articles parChristine Lacaze (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire