Blog - A la une

Le pigment vert n’est sans doute pas le hasard si la couleur verte est associée au chakra du cœur, qui est l’un de nos principaux centres d’énergie.

La photosynthèse permet aux plantes de fabriquer du sucre (fructose) à partir du gaz carbonique atmosphérique et de l’eau. Dans un végétal, la chlorophylle est utilisée par stocker l’énergie du soleil pour de nouvelles synthèses organiques nécessaires au processus de la vie. Halima Neumann affirme que la chlorophylle est la seule substance qui peut transférer, à travers les aliments que nous absorbons, l’énergie du soleil qu’elle a stockée.

La partie verte des plantes est composée, entre autres, de fragments de particules collectrices d’énergie lumineuse, les phycobilisomes, qui contiennent de petites quantités de lipides, et plus encore, de protéines, des chlorophylles a et b.

Dans les phycobilisomes, la chlorophylle est associée à des protéines (comme par exemple des phycocyanines).

La chlorophylle a la capacité de convertir le gaz carbonique en oxygène favorisant une meilleure oxygénation des tissus. Ceci stimule toutes les guérisons et est à conseiller dans toutes les pathologies liées à l’asphyxie cellulaire en tant qu’adjuvant majeur.

La chlorophylle est bénéfique dans la réduction de la production des gaz et des toxines liées à la digestion.

On peut la conseiller en cas d’haleine forte et de fermentations intestinales.
La chlorophylle est un régénérateur et un stimulant du foie. Cet effet a été confirmé par les docteurs Wattenburg (de l’Université du Minesota) et Charles Schnabel.

La chlorophylle contribue à neutraliser les toxines bactériennes, même celles des staphylocoques dorés ou du Colstridium perfringens. Elle participe également à restaurer l’équilibre acido-basique du corps.

Selon le docteur Bichet, la chlorophylle présente dans le jus d’herbes et de feuillus améliore le fonctionnement cardiaque et agit bénéfiquement sur le système vasculaire, les intestins, l’utérus et les poumons.

D’après le docteur Arthur Robinson, du Linus Pauling Institute, le jus d’herbe de blé semble avoir un effet de dilatation sur les vaisseaux, améliorant ainsi la circulation et la nutrition des cellules ; consommé régulièrement, il contribue à faire diminuer l’incidence du cancer de 75%. Selon le docteur Chiu-Nanlai de l’Université du Texas, il combat efficacement les tumeurs sans qu’il y ait besoin de recourir à des drogues chimiques.

Une expérience, menée en 1928 par le docteur Charles F. Schnabel du Kansas City Rockhurst Collège à Kansas City, a permis de découvrir que les poules nourries avec une matière végétale génératrice de sang (telle que l’herbe de céréales) pondaient un plus grand nombre d’œufs et vivaient beaucoup plus longtemps que celles nourries avec une alimentation normale.

Par un simple accroissement de 10% de l’alimentation avec de l’herbe de céréales, la production d’œufs augmentait de 38% à 94% en hiver ! Les œufs étaient plus nombreux, les coquilles plus dures et les poussins en meilleure santé qu’à partir des œufs des poules nourries ordinairement.

Des expériences conduisant à des résultats similaires ont été réalisées en nourrissant les poules avec des germes d’herbes d’orge et d’alfalfa.
Les minéraux provenant de plantes riches en chlorophylle (comme le calcium et le magnésium) sont fortement ionisés (chargés électriquement), ce qui favorise leur assimilation par une très grande biodisponibilité. Ils sont directement assimilables dans le flux sanguin à destination des centres de commande hormonaux. Là, ils sont envoyés vers les cellules en ayant spécifiquement besoin dans l’organisme et où se produisent les échanges de polarité dans l’assimilation cellulaire.

Par contre, les vitamines et minéraux de synthèse ne sont pas facilement assimilés par le corps, car il leur manque l’énergie vibratoire vitale. Ils ne possèdent pas la bioélectricité que contiennent les nutriments d’origines naturelles.

The following two tabs change content below.

Eric Darche

Eric Darche est naturopathe hygiéniste depuis 25 ans. Parallèlement à sa formation de base et son expérience acquise grâce à ses consultations, il a en permanence amplifé ses connaissances par l’étude de nombreux travaux de recherche ainsi que par un échange régulier et fructueux avec différents scientifiques. Il anime aussi depuis de nombreuses années des ateliers, conférences-débats, stages, formations, cours, afin de sensibiliser le public sur l’impact majeur de la nutrition sur la santé et a rédigé à ce propos de nombreux articles dans la presse.
2 réponses
  1. isabelle.cardonnel
    isabelle.cardonnel dit :

    Merci pour ce bel article. La couleur verte en medecine traditionnelle chinoise et selon la théorie des 5 mouvements ou élements associe la couleur verte à l’organe du Foie et à l’entraille vesicule biliaire. En effet cette couleur va stimuler ses fonctions ;)

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire