Blog - A la une
interview_blog_regenerescence_Yann-Mikael_Amossé_01

Joannie: Bonjour Yann, pourrais-tu te présenter un peu et nous parler de ton parcours?

Yann-Mikael : Avec plaisir, J’ai 29 ans, je vis à Draguignan, dans le sud de la France. J’ai fait des études en commerce, et j’ai beaucoup travaillé dans le secteur automobile.

 

Joannie: Quelle est la raison pour laquelle tu as changé de voie?

Yann-Mikael : Depuis ma naissance, j’ai certaines capacités sur le plan énergétique. Mais je me refusais à les voir, pour pouvoir vivre «comme tout le monde». A l’âge de 25 ans, j’ai été confronté à un évènement marquant dans ma vie… En effet, ma mère a fait une rupture d’anévrisme cérébral de type 4 ( le plus élevé ) ainsi qu’un AVC provoqué par l’opération. Devant la gravité extrême de son état, il était nécessaire que je tente quelque chose. J’ai donc mis à profit mes capacités et suivi mon instinct…  Au final, elle a été transférée au centre de rééducation, où elle devait y séjourner au minimum 1 an. Elle n’y est restée que 3 semaines avant de rentrer à la maison : 4 mois plus tard, elle pouvait à nouveau conduire. Au centre de rééducation, le cas de ma mère est encore à l’heure d’aujourd’hui incompréhensible par le personnel hospitalier !

 

Joannie: Ah oui, en effet… Et comment expliquer un rétablissement aussi rapide?

Yann-Mikael : Même si je tape beaucoup sur les doigts de la médecine allopathique, qui se concentre uniquement que sur les symptômes et non sur les cause – pour des raisons évidentes de profits – je dois quand même admettre que, chaque jour, la chirurgie par exemple, fait des miracles de plus en plus remarquables. Pour en revenir au cas de ma mère, quand la médecine conventionnelle émettra l’idée qu’il puisse y avoir quelque chose au-delà de notre corps physique, elle comprendra une telle «remise sur pied» rapide. Notre corps physique n’est en effet, que le « véhicule » comme dit le Dr Robert Morse contrôlé par une autre partie de nous-mêmes, opérant sur un plan vibratoire plus subtil. Lorsqu’une personne est dans le coma, l’esprit, cette petite voix que l’on entend dans la tête quand on se parle à soi-même, sort du corps.

Pour mieux comprendre comment un retour «à la normale» aussi rapide est possible, après une rupture d’anévrisme niveau 4 et un AVC, il faut prendre conscience que, lorsque l’esprit revient dans le corps physique – lorsqu’une personne sort du coma – les connections entre celui-ci et le cerveau risquent de ne pas se faire de façon optimale. Il pourrait y avoir alors un grand décalage entre l’esprit et l’intellect qui empêchera ainsi le bon fonctionnement des fonctions cognitives et cérébrales. Pour ma mère, en faisant donc en sorte, suite à son coma, que son esprit se réintègre le mieux possible dans son corps, elle n’a donc pas eu besoin de rester un an au centre de réeducation

 

interview_blog_regenerescence_Yann-Mikael_Amossé_02

Joannie: Étant dans le commerce, qu’as-tu fais par la suite?

Yann-Mikael : J’ai décidé de vendre ma société d’importation de véhicules et je suis parti en Inde et en Indonésie afin de recevoir des enseignements liés à la méditation (Ex : Vipassana à Bogor), les secrets de l’énergie et ses pouvoirs de guérison, pour exploiter au mieux mes capacités et devenir Thérapeute énergetique, ainsi que l’apprentissage holistique poussé du fonctionnement du corps humain. Je suis également en 2e année sur 3, de thérapies Esséniennes et Égyptiennes, acquérant ainsi leurs méthodes de guérisons, leur compréhension du corps.

J’ai aussi eu la chance d’avoir mon grand-père, qui avait une pharmacie assez importante sur Paris. Ayant une vision de la médecine se rapprochant de celle d’Hypocrate, j’ai pu héritér de l’ensemble de son savoir. Riche de ces enseignements approfondis, je vais pouvoir appréhender au mieux la magie du corps humain dans son ensemble, comprendre les causes d’une maladie que cela soit sur le plan physique ou mental, et de les soigner.

 

Joannie: Ta passion et motivation t’ont permis de concevoir un protocole pouvant renverser le diabète chez tes patients? Tu peux nous en parler?

Yann-Mikael : En effet, quand on comprend les causes d’une maladie, on peut les traiter. Par exemple, pour le diabète de Type 1 de l’un de mes patients, à distance, en le coachant quotidiennement sur l’ensemble des points essentiels, il a vu son diabète totalement renverser en l’espace de 3 mois. Son HbA1c (Hémoglobine Glyquée), avant mon suivi, était de 8,2 %. Après 3 mois de coaching, celle-ci est descendue à 5,8%. Depuis il a repris une vie totalement normale sans médication.

 

Joannie: un dernier mot à rajouter avant que l’on ne se quitte?

Yann-Mikael : Oui, j’aimerais que l’humain prenne conscience de son potentiel. Que son corps est parfait, que son fonctionnement est tellement précis qu’il pourrait en faire pâlir la meilleure horloge suisse… En en prenant conscience, il s’habituerait peu à peu à l’idée que le corps ne peut en aucun cas dégénérer et ne plus fonctionner de façon optimale. En effet, quelques soient les circonstances, le corps fera toujours en sorte d’agir du mieux possible. Ainsi, la résistance à l’insuline, par exemple, n’est en aucun cas un dysfonctionnement du corps, mais bien une sécurité pour lui-même.

Je dis souvent à mes patients : quand une femme est enceinte, regardez la magie de la vie. Tous les processus miraculeux que son corps met en place pour confectionner un être humain, avec seulement comme base un spermatozoïde et un ovule. A t-elle besoin de la médecine? (dans certains cas oui, mais parlons de façon générale). Alors la prochaine fois que vous souffrirez d’un quelconque symptôme, repensez à la capacité qu’a le corps d’une femme à pouvoir créer un être et dites-vous bien que, même si les symptômes que vous ressentez sont douloureux, ils ne sont en aucun cas un problème à résoudre ni un dysfonctionnement, mais bien un message d’alerte, une solution, un processus de régulation ou un processus de guérison. Il est temps que les gens reprennent conscience de la magie qui palpite à l’intérieur d’eux-mêmes.

Joannie: Voilà une très belle façon de replacer les choses… Merci pour cet échange, c’était un plaisir.

Yann-Mikael : Ce fût un plaisir partagé. Om Shanti Hum (Mantra de la paix)

 


Retrouvez son programme d’accompagnement

“Cure du diabète” 

The following two tabs change content below.

Joannie

Joannie carbure au kombucha, au yoga et… aux câlins de ses chats! Curieuse de nature, elle tend vers un art de vivre plus éthique et sain. Amoureuse du vivant et militante en faveur du bien-être animal, elle a adopté un mode de vie végane il y a quelque temps. Rédactrice et stratège Web, elle a l’œil pour dénicher les plus récentes tendances et vous les présenter.
1 réponse

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire