Blog - A la une

_MG_3219

Faire des jus de légumes et/ou de fruits frais est tellement savoureux ! Cela fait également partie d’une alimentation santé. Oui, mais cela nécessite de s’équiper… Alors que choisir ? Extracteur de jus, centrifugeuse ou blender ?

Extracteur ou centrifugeuse ?

L’extracteur et la centrifugeuse permettent tous deux d’obtenir de délicieux jus frais. Ceci dit, ils n’ont pas le même fonctionnement pour aboutir à la production de ces jus. En effet, la centrifugeuse écrase et broie les aliments grâce à la rotation haute vitesse de la machine, laquelle produit une force centrifuge. Les fibres sont broyées elles aussi, et le jus passe ensuite par le tamis de la machine. Les cellules des aliments sont donc endommagées, et la vitesse élevée de rotation entraîne l’oxydation du jus. Si l’on choisit de consommer des jus pour un objectif santé, la cible est ratée… Par ailleurs, du fait de l’oxydation, le goût est affecté lui aussi. Enfin, il est à noter que le nettoyage d’une centrifugeuse est assez fastidieux.

L’extracteur, quant à lui, extrait le jus des aliments grâce à la rotation de la vis qui tourne lentement (de 40 à 160 tours par minute) et produit dès lors une extraction à froid. Ainsi, les aliments ne sont pas chauffés, et les nutriments, enzymes, vitamines et minéraux des aliments sont donc conservés. Dans le cas de l’extracteur, les jus fraichement pressés sont totalement dépourvus de fibres (surtout s’ils sont filtrés — or les filtres sont désormais commercialisés avec les extracteurs), ce qui permet une digestion plus rapide, une meilleure assimilation ainsi qu’une élimination facilitée. Le jus est également plus stable et se conserve davantage.

Il est vrai que les centrifugeuses sont souvent moins onéreuses que les extracteurs. Mais en plus de chauffer les aliments et de conserver des fibres, elles extraient également moins de jus — l’extracteur produisant entre 10 et 30 % de jus en plus —, ce qui à terme n’est pas économique du tout.

En outre, les extracteurs de jus permettent également de préparer des laits végétaux, des sorbets, des purées, ou encore des pâtes (à cuire). Enfin, ils permettent de réaliser des jus verts, ce qui n’est pas possible avec une centrifugeuse, car les verdures vont se trouver déchiquetées…

_MG_0799

Extracteur ou blender ?

Le blender est un appareil qui mixe les aliments pour les transformer en smoothies, sorbets, purées, etc. Les boissons obtenues sont plus épaisses, plus crémeuses. Il faudra généralement rajouter de l’eau, du lait végétal ou encore de l’eau de coco pour diluer la boisson et la rendre plus liquide. Il peut rester des petits morceaux, donc il faudra bien mixer les aliments. Les fibres sont mixées avec le reste des aliments, sans distinction aucune. Si l’on veut réaliser des laits végétaux, il faudra les filtrer une fois mixés.

De plus, un blender performant tourne à haute vitesse et chauffe donc les aliments. Comme pour la centrifugeuse, les cellules des aliments sont endommagées et la boisson obtenue s’oxyde davantage.

Les blenders ont, il est vrai, de nombreuses autres fonctionnalités. Ils permettent de réaliser toutes sortes de préparations : sauces, crèmes, soupes, frawmages végétaux, etc.

Mais si votre objectif est de faire des jus, l’extracteur reste l’instrument le plus adapté en ce qu’il préserve davantage les nutriments et sépare les fibres. De plus, on ne peut pas réaliser de jus vert avec un blender : on pourra toujours obtenir un smoothie plutôt vert, mais il n’aura pas les avantages santé du jus vert, et on sera obligé d’y ajouter au moins une certaine proportion de fruits afin que cela ait un goût acceptable.

Enfin, les extracteurs font moins de bruit qu’une centrifugeuse ou un blender. C’est toujours bon à savoir…

The following two tabs change content below.

Carine Phung Van

Journaliste indépendante, Carine a découvert l’alimentation vivante il y a plusieurs années. Alors mère de son troisième enfant, elle expérimente une énergie qui la convainc d’adopter ce qui pour elle est devenu un art de vivre. Ses petits problèmes de santé s’envolent, puis finalement ses problèmes de thyroïde. Passionnée, Carine co-crée alors le magazine Le Chou Brave. Puis elle rejoint l’association La vie en Raw, pour aider à promouvoir l’alimentation vivante en région Rhône-Alpes. Elle réalise aussi des vidéos de recettes crues ou de témoignages à travers les chaînes YouTube La vie en Raw et Vital’Liens.

Derniers articles parCarine Phung Van (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire